Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 16:53

Dans la rue

 

Mon âme aire vagabonde

Quand mon esprit rêve de tour du monde

Laissant derrière lui ses pensées immondes

Je change de voie et de vie en une seconde

 

Dans la rue

 

Mon âme se bat et se défend

Il faut résister au mal dont je dépend

Ignorer ce que je vois, ce que j’entends

Vouloir le bonheur que tous on attend

 

Dans la rue

 

Mon âme vole incertaine

Mon esprit fait des rêves par centaine

Partant dans des contrées lointaines

Quitter la rue et ses aventures malsaines

 

Délicatessen

Repost 0
Published by kolektifdegage.over-blog.com - dans Slam
commenter cet article
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 16:07

 

Notre terre est un espace fini

On aime pareil sous le soleil d’Alger ou de Paris

On voyage, on évolue, et on grandi

Avec pour unique but de réussir nos vies

 

Prends ma main, ma différence

De Paris à Abidjan dans la transparence

Traversant le cap sans méfiance

Résistons pour créer la tolérance

 

Nos routes se croisent dans nos valeurs

Evadées, nos âmes blessées comprennent l’erreur

Courageux nous éviterons les terreurs

Car ensemble nous réécrirons notre bonheur

 

Alors partons et marchons sans arrêt

Pour voir le mûr de nos prisons qui disparaît

Retrouvons nos âmes et notre foi égarées

Car réunir nos forces c’est mieux se préparer

 

Prends ma main, ma différence

De Paris à Abidjan dans la transparence

Traversant le cap sans méfiance

Résistons pour créer la tolérance

 

Délicatessen

 

 

Repost 0
Published by kolektifdegage.over-blog.com - dans Slam
commenter cet article
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 15:41
Repost 0
Published by kolektifdegage.over-blog.com - dans Photos et vidéos
commenter cet article
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 15:27
Repost 0
Published by kolektifdegage.over-blog.com - dans Photos et vidéos
commenter cet article
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 15:06

samedi 5 février 2011 à 14h30

Place de la République
Métro République

 

Manifestation de soutien au peuple égyptien

Le Peuple Égyptien exige la chute du régime

Solidarité avec les luttes des peuples égyptien et arabes

Halte au soutien aux dictatures

Le Comité de Solidarité avec la Lutte du Peuple Egyptien

 

appel une manifestation ce
 

Samedi 5 février 2011 à 14h30

 

Place de la République

Repost 0
Published by kolektifdegage.over-blog.com - dans En lutte ici et là-bas !
commenter cet article
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 18:42

vive-l-internationalisme--.jpg

Repost 0
Published by kolektifdegage.over-blog.com - dans Photos et vidéos
commenter cet article
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 03:09

Manifestation Caire

 

 

 

Au moins 100 personnes aurait laissé leur vie depuis cinq jours, selon un bilan dressé par l'AFP, dans les manifestations demandant le départ du président égyptien Hosni Moubarak. Le couvre-feu est imposé ce dimanche soir sur l'ensemble du territoire égyptien.

Les deux décisions politiques annoncées samedi – les nominations d'un vice-président et d'un nouveau Premier ministre – n'ont pas atténué la détermination des manifestants. 

Dimanche, une foule nombreuse était toujours rassemblée place Tahrir au Caire, survolée par des avions de chasse et des hélicoptères.

La présence de l'armée est massive dans les rues de la capitale égyptienne, tandis que la police a déserté.

Certains habitants se sont regroupés en comités de quartier. Les manifestants soupçonnent le pouvoir d'agiter la menace de pillages ou même d'en être à l'origine pour détourner la population de la protestation.

 

Source: rue 89.

Repost 0
Published by kolektifdegage.over-blog.com - dans Révolution : revue de presse web
commenter cet article
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 01:16

N.Chebbi

 

Photo d'en haut: Le gouvernement de la dictature. Ahmed Néjib Chebbi (PDP, ministre)=Borhène Bssaies (ancien porte-parole de Ben Ali).

Repost 0
Published by kolektifdegage.over-blog.com - dans Dégage !
commenter cet article
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 00:48

 envoyer vos signatures personnes, associations, organisations  (nom,prénom,commune) à : 

soutienreunion@yahoo.fr

 Nous sommes des Réunionnais venus  travailler  en France par le biais du  CNARM une association  financée par l’Etat et le Conseil général de la Réunion, qui est l’organisme qui nous a fait venir afin de trouver, travail et logement. Cependant après les  deux mois de prise en charge, aucun  des résidents venus par le CNARM , de AVRIL 2010 à DECEMBRE 2010 n’était avisé d’une obligation de départ subite, ceci dit la nouvelle est tombée au mois de NOVEMBRE  nous donnant un délais trop court,  sachant que le marché de l’immobilier est saturé, que le temps de recherche  et d’attente est beaucoup  plus long que ce qui nous ai demandé .Sachant  que nous payons nos loyers ( de 600 à 800 €) au Relais de Palaiseau qui  nous demande de quitter les lieux le 28 février. Certains d’entre nous ont des enfants en bas-âge et il y a des personnes âgées.

 Le CNARM travaille avec VIA HUMANIS qui nous  propose des logements indécents et chers.

Nous exigeons l’arrêt de la publicité du CNARM car il ne peut pas donner de faux espoirs à des réunionnais et les laisser ensuite dans la rue.

Le Conseil général de la Réunion doit intervenir auprès du préfet de l’Essonne : des logements décents ou en HLM pour les réunionnais !

 

Collectif des Réunionnais du Relais Palaiseau

Soutiens :

Organisations : JERF, jeunes émigrés réunionnais en France, Kolektif dégage, GSI( Groupe Socialisme Internationaliste}, SEUL ( Syndicat Etudiant Unitaire et Laique}…

 Citoyens : 

Nom

 

prénom

Contact / qualité

communes

AYAPERMAL

Soraya

ayapermal.soraya@yahoo.fr

Nanterre

 

Barrès

Felix

 

Paris

 

Lavignotte

Stéphane

Pasteur, Maison Verte

Paris

 

Safa

Issa

 

Iran

 

Rivière

Xavier

Etudiant

St Denis de la Réunion

 

Kréfa

Abir

Sociologue

Villeurbanne

 

M’houmadi

Hubert

Conseiller municipal dèlégué à la restauration scolaire

 

St Germain sur morin

Davier

Jean-Louis

Travailleur à La poste

Orly

 

Geffrotin

Loic

geffrotin.loic@gmail.com

Sartrouville

 

Flambeaux

Julien

julien.flambeaux@gmail.com

Paris

 

Brurrows

Alice

burrows.alice@gmx.fr

Bois-d’Arcy

 

Menier

Hugues

hugueskim@hotmail.fr

Paris

 

Guzman

Raoul

raoulguzman@laposte.net

Massy

 

Salmi

Mabrouka

Demandeur d’emploi

Trappes

 

Michel-Whitford

Grizelda

Enseignant

Le pré St Gervais

 

Payet

Marie

Etudiante

Epinay Sur Seine

 

Mohebbi

Mariam

Psychologue

Paris

 

Ahmed Bashir

Azza

Surveillante

St Denis

 

Santigo

Georges

Exportateur

45300

 

Repost 0
Published by kolektifdegage.over-blog.com - dans En lutte ici et là-bas !
commenter cet article
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 15:22

TUNIS — Des centaines de femmes ont crié samedi à Tunis leur détermination à défendre l'émancipation acquise depuis plus d'un demi-siècle, à la veille du retour dimanche en Tunisie du chef en exil du mouvement islamiste Ennahda, Rached Ghannouchi.

"C'est un mouvement historique! C'est aussi l'occasion d'exprimer le soulagement et la joie de fêter la fin de la dictature exercée par un régime mafieux, c'est la fin de la peur après tant d'années vécus sous la terreur!", s'est réjouie Leila, une journaliste.

A l'appel de l'Association tunisienne des femmes démocrates (Ftfd) et l'Association des femmes tunisiennes pour la recherche et le développement (Afturd), des centaines de femmes, universitaires, actrices, avocates et militantes de droits de l'Homme ont participé à cette "marche pour la citoyenneté et l'égalité" sur l'avenue Habib Bourguiba, théatre quotidien "happening démocratique" permanent.

"Nous sommes là pour affirmer les droits acquis de la femme et éviter tout retour en arrière, pour dire que nous sommes pas prêtes à négocier notre liberté avec les islamistes", a affirmé Amel Betaib, une avocate.

Dès 1956, le Code du statut personnel (CSP) institué par le président Habib Bourguiba, a accordé aux Tunisiennes une longueur d'avance sur de nombreux pays musulmans en matière d'émancipation abolissant la polygamie et la répudiation, une première dans le monde islamique.

"Nous voulons adresser un message important aux islamistes notamment ceux du mouvement Ennahdha (Renaissance): nous sommes pas prêtes à reculer ou à perdre nos acquis", a assuré Sabah Mahmoudi, une universitaire.

En exil à Londres, depuis le début des années 1990, Rached Ghannouchi, chef du mouvement islamique Ennahdha, interdit de toute activité durant le régime de l'ex-président déchu Zine El Abidine Ben Ali, est attendu dimanche en Tunisie. Il a refait surface durant la révolution tunisienne et se dit prêt à jouer un rôle dans la nouvelle Tunisie.

"Nous voulons une Tunisie de lumière", "Non à l'obscuranlisme, oui à la modernité", "Pour une république démocratique laïque", pouvait-on lire sur les banderoles portées par des jeunes femmes taquinées de temps à autre par des groupes d'adolescents venus spécialement pour assister à cette marche pour admirer quelques beautés.

"Nous ne craignons pas les islamistes parce que nous avons un potentiel extraordinaire dans notre pays qui a fait ses preuves en faisant tomber la dictature et on va pas sortir d'une dictature pour retomber dans une autre", a déclaré à l'AFP Sana Ben Achour, présidente de la Ftfd.

Dans la manifestation, certaines défendent tout de même les islamistes qui ont payé un prix très cher sous le régime Ben Ali au début des années 90. "Ce sont des citoyens tunisiens qui ont les mêmes droits que les autres et ne constituent en aucune façon une menace", dit ainsi Sihem Bensedrine, une militante des droits de l'Homme bête noire de l'ancien régime.

"Le problème c'est la police qui a construit ce régime, pour moi il y a aucun danger islamiste" ajoute-t-elle.

Présentes dans tous les secteurs d'activité, les tunisiennes représentent 26% de la population active, plus de 50% des étudiants, 29% des magistrats et 24% des diplomates. Le Parlement est le plus féminin de la région depuis un demi-siècle.

Sur fond de chômage, la présence des femmes au travail est souvent mise en accusation par des religieux fondamentalistes sur des chaînes satellitaires religieuses arabes.

"La révolution des jeunes doit instaurer la démocratie sans nous imposer leur religion et la charia", la loi islamique, lance une manifestante.

 

Source:http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5hQC4bFyNllvXQScTekx8JhTB_b1w?docId=CNG.871d6ccc95970ff2c165e5ff5097181e.c51

Repost 0
Published by kolektifdegage.over-blog.com - dans En lutte ici et là-bas !
commenter cet article