Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 19:30

christian

Le Comité National d’Accueil et d’Actions pour les Réunionnais en mobilité (Cnarm) avait permis à Christian Baleinier de tenter sa chance en France le 8 mai dernier. Ce père de 44 ans résidait dans un foyer, le Relais Palaiseau. Suite à des critiques sur l’établissement hôtelier sur facebook, il a été expulsé le 13 juin. Depuis, il dormait dans sa voiture. Christian Baleinier a porté plainte le 20 juin contre le Cnarm et le Relais Palaiseau. Il a pris contact avec le JERF (Jeunesse Emigrée réunionnaise en France) afin que cette association lui vienne en aide. “Nous lui avons présenté nos activités et avons accepté de le soutenir. Nous nous sommes rendus à Palaiseau. Nous avons informé les médias sur son cas, appelé le Cnarm Paris, le directeur général du Cnarm, le directeur du Relais... Ces échanges téléphoniques, et de vives voix ont été constants et nous avons instauré un rapport de force”, affirme l’association.

Des membres du JERF se sont également rendus collectivement au Cnarm Paris, le 28 juin pour obtenir des solutions. “M. Pignollet, directeur adjoint nous a reçus, nous avons échangé et obtenu des propositions concrètes d’hébergement et le versement de 400 euros dû pour sa restauration, et la prise en charge par le Cnarm jusqu’à la fin du mois de juillet”, annonce JERF. Le Cnarm a donc fait plusieurs propositions à Christian Baleinier qui a désormais le choix entre trois solutions hébergement.“À présent, c’est à lui de faire son choix”, indique l’association, fière du combat qu’elle a mené.

Source : clicanoo

publié le 7 juillet 2011

http://www.clicanoo.re/11-actualites/15-societe/289358-le-cnarm-propose-des-solutions-d.html
Repost 0
Published by kolektifdegage.over-blog.com - dans Non à la gestion coloniale des travailleurs !
commenter cet article
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 19:21

CHRISTIAN BALEINIER 41 ans, vit dans sa voiture depuis son expulsion d’un hôtel de Palaiseau

 

christian-copie-1.jpg

Cela fait plus de dix jours que Christian Baleinier dort dans sa voiture. Le 9 mai, ce Réunionnais de 41 ans est venu en France pour trouver du travail. Avec l’aide du Comité national d’accueil et d’actions pour les Réunionnais en mobilité (Cnarm), il trouve un hébergement dans un hôtel, le Relais de Palaiseau. « Au début, tout allait bien, mais ça a rapidement dégénéré avec la gérante du site.

 

Elle a tenu des propos racistes », affirme Christian Baleinier. Mécontent, il évoque alors le problème sur la page Facebook du Relais. « Chacun peut y laisser ses appréciations. J’ai parlé des propos racistes, sans les citer, et dit que si ça continuait je préviendrais le conseil général et le député de la Réunion. Ça n’a pas plu. J’ai été mis dehors du jour au lendemain alors que j’étais censé rester jusqu’au 8 juillet. J’ai donc été expulsé pour avoir dénoncé des propos racistes! »

 

En début de semaine, Christian Baleinier a porté plainte pour cette expulsion, mais aussi pour les propos racistes qui auraient été tenus à son encontre. « Le 13 septembre, mon affaire doit passer devant le tribunal d’instance de Palaiseau pour la rupture de contrat et l’expulsion arbitraire. Pour le correctionnel, je ne sais pas encore. » Contactée, la direction du Relais de Palaiseau n’a pas répondu à nos sollicitations.

 

Une association l’aide à trouver une nouvelle chambre

 

Mais en attendant, Christian n’a pas trouvé de place dans un autre hôtel. « Heureusement que j’avais une voiture, sinon je ne sais pas comment j’aurais fait, d’autant qu’il a beaucoup plu. Pour me laver, je me débrouille, en allant à des robinets. Je vais dans une laverie pour le linge… Mais tout cela me coûte cher et mes économies fondent comme neige au soleil. » Rentrer à la Réunion? Christian n’y pense même pas. « Je suis venu trouver un travail et j’ai une opportunité en juillet. J’en ai besoin pour faire vivre ma famille, j’ai une femme et un enfant de 2 ans et demi. »

Depuis plusieurs jours, avec l’aide de l’association Jeunesse émigrée réunionnaise en France, il court d’hôtel en hôtel pour tenter de trouver une chambre, sans succès jusqu’à présent.

 Le Parisien

Sébastien Morelli | Publié le 25.06.2011, 07h00

 

http://www.leparisien.fr/palaiseau-91120/j-ai-ete-expulse-pour-avoir-denonce-des-propos-racistes-25-06-2011-1507420.php

 

Repost 0
Published by kolektifdegage.over-blog.com - dans Non à la gestion coloniale des travailleurs !
commenter cet article
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 00:43

Le CNARM, Comité National d’Accueil et d’Actions pour les réunionnais en mobilité, a fait venir Christian , 41 ans pour venir travailler en France. Il a été mis à la porte le 12 juin du Relais Palaiseau, avant la fin de son contrat d’hébergement, et sans préavis , pour avoir dénoncé sur facebook les propos racistes de la directrice de l’hôtel. Il a entamé une procédure judiciaire, au civil contre le CNARM, au pénal contre la directrice du Relais.Le CNARM est un organisme d’Etat subventionné par le Conseil Général de la Réunion, l'Union Européenne et le Ministère de l'Outre-Mer. Il est chargé de faire venir des réunionnais pour les faire travailler en métropole. La chaine hôtelière Relais, sous contrat avec le CNARM est chargée de l’hébergement. Ce n’est pas le premier «incident» de ce type pour le Relais Palaiseau. En décembre 2010, 20 jeunes réunionnais étaient menacés d’être mis dehors en plein hiver: http://www.jerf.fr/?p=75 La continuité de la politique de la droite coloniale de Debré Le CNARM poursuit l'objectif préconisé par l'OCDE : «Dans le contexte de vieillissement présent de la population métropolitaine, La Réunion pourrait fournir une offre de main d’œuvre » : restauration/hôtellerie, BTP... Or les entrées de métropolitains sont excédentaires à la Réunion.

 

Français sur le papier ? Le racisme est bien une réalité pour les personnes venant des Dom : trois fois moins de chance de trouver un travail après des études , avec un CV identique, cinq fois moins de chance de décrocher un entretien d'embauche. Enfin, les enfants de personnes venues des DOM sont avec les immigrés les plus discriminés à l'embauche et au logement.

 

Le Kolektif Dégage soutient Christian et le JERF ( Jeunes Emigrés Réunionnais en France) dans la bataille pour la dignité et contre l’injustice.

 

Nous exigeons immédiatement :

 

- La réintégration de Christian au sein d’un «foyer» de la chaine Relais à Massy ou encore la prise en charge par le CNARM d’un autre hébergement prenant en compte les jours passés dehors.

 

-Des sanctions à l’encontre de la directrice du «foyer» Relais Palaiseau.

 

-La prise en charge par le CNARM des frais engagés par Christian, durant ces jours passés dehors.

 

Pour rejoindre le comité de mobilisation : Kolektif Dégage au 06 18 00 77 18 kolektifdegage@yahoo.fr

Repost 0
Published by kolektifdegage.over-blog.com - dans Non à la gestion coloniale des travailleurs !
commenter cet article
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 17:03

Paris, le 18 juin 2011 

 

Le Comité National d'Accueil et d'Actions pour les réunionnais en mobilité (CNARM) a fait venir Christian le 9 mai, en France.Christian, 44 ans, père d'un petit garçon de 2 ans et demi a pris son courage à deux mains pour venir travailler en métropole. La chaîne hotelière Relais sous contrat avec le CNARM, héberge les réunionnais qui viennent travailler en métropole, Christian résidait au Relais Palaiseau.

 

Ce soir il va certainement dormir dans sa voiture, comme tous les soirs depuis une semaine.

Que lui reproche t-on ? D'avoir dénoncé le racisme* de la directrice du Relais Palaiseau sur facebook ! Et c'est suite à cela qu' à l'unisson,le CNARM et le Relais Palaiseau lui ont demandé, de quitter les lieux le dimanche de Pentecôte. Le lundi il est parti. Le CNARM ne lui a donné pour l'instant que 2 carnets de chèques-restaurant sur 6. Or,sans logement,il doit engager des frais très importants au quotidien, pour manger et boire. Malgré tous cela, Christian continue à chercher du travail chaque jour dans ces conditions déplorables. Le contrat d'hébergement au sein du «foyer» prend fin le 8 juillet , il est donc toujours valable.

Le CNARM et le Relais n'en sont pas à leur premier forfait : rappelez-vous en décembre 2010, des jeunes réunionnais s'étaient manifestés dans la presse, menacés d'être mis dehors en plein hiver : http://www.jerf.fr/?p=75

 

Ces agissements doivent cesser, les responsables doivent payer !

Le JERF, ses sympathisants, ses amis soutiendront Christian dans sa bataille pour la dignité et la justice.

 

Nous exigeons immédiatement :

- la réintégration de Christian au sein d'un «foyer» de la chaîne Relais à Massy ou encore la prise en charge par le CNARM d'un autre hébergement prenant en compte les jours passés dehors.

- des sanctions à l'encontre de la directrice du «foyer» Relais Palaiseau.

-la prise en charge par le CNARM des frais engagés par Christian, durant ces jours passés dehors.

 

Nous nous donnerons les moyens de parvenir à notre but: nous prévoyons des actions. Pour se joindre à nous :

pour contacter Christian : 06 24 57 12 82

Pour contacter le JERF : soutienreunion@yahoo.fr / 06 70 25 46 75

* Christian compte engager une procédure pénale pour prouver les propos racistes de la directrice.

 

 

ANNEXE /

LE TEXTE DU 10 DECEMBRE 2010, "nou lé pa lo chien"

 

Communiqué de presse : Nou lé pa lo chien !

Communiqué de presse de la Jeunesse Emigrée Réunionnaise en France : Nou lé pa lo chien !

Ce matin un article du JIR titrait : Une vingtaine de Réunionnais expulsés en plein hiver.

Des membres du Jerf qui connaissent le Relais Palaiseau qui se trouve dans l'Essonne ont rencontré des résidents, pour en savoir plus. Le Relais Palaiseau, où ils ont leurs logements a décidé de les mettre dehors à partir du 31 décembre. Après une réunion avec les résidents, leur sursis est prolongé d'un mois : ils devront partir le 31 janvier dernier délais.

 

Les situations sont variées. Certains sont là depuis deux ans, d'autres depuis quelques mois. Ils sont en couple pour quelques uns ou célibaraires pour d'autres, avec ou sans enfants. Ils travaillent, après de dures et longues recherches d'emplois en région parisienne.

Ils paient un loyer entre 650 et 700 euros pour quelques 20 mètres carrés.

 

Evidemment, nous soutenons nos compatriotes et nous demandons à ce qu'ils restent sur place au Relais Palaiseau jusqu'à ce qu'ils aient TOUS un logement décent .

 

Ces jeunes n'ont pas la volonté de rester toute leur vie dans ce relais, leur but est de trouver un logement plus grand et moins cher, plus près de leurs lieux de travail...

On ne peut pas faire venir des gens pour travailler dans un pays qui n'est pas le leur sans leur donner les moyens de mener une vie digne de ce nom . Le droit au logement est un droit fondamental.

La volonté du Cnarm par le biais de son accord avec le Relais Palaiseau est bien de faire transiter des Réunionnais par ce lieu sans se soucier de ce qu'ils deviendront après : un Réunionnais en remplaçant un autre.

C'est bien une spirale infernale qui se met en place : lès pa zot fé sa èk marmay la Rénion !

Le Cnarm doit leur trouver à TOUS un logement avant de faire venir d'autres Réunionnais sur place, au Relais Palaiseau.

Des HLM pour les travailleurs Réunionnais en France !

Nou lé pa lo chien !

Contact : Jerf / 06 70 25 46 75

Site web : www.jerf.fr Le 10 décembre 2010

 

Repost 0
Published by kolektifdegage.over-blog.com - dans Non à la gestion coloniale des travailleurs !
commenter cet article
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 16:04

2011-04-21

 

 

Mercredi 20 avril 2011, un nouveau compatriote réunionnais est mort en Afghanistan. Alexandre Rivière, ce soldat de 23 ans, a donné sa vie pour la France et son entreprise impérialiste et meurtrière en Afghanistan.
Combien tomberont encore pour combattre la résistance afghane ?
Combien serviront encore de chair à canon pour défendre les intérêts capitalistes occidentaux ?

Stop au massacre !

RETRAIT DES ARMEES IMPERIALISTES D’AFGHANISTAN !

 

Source : JERF

 

http://www.jerf.fr/

Repost 0
Published by kolektifdegage.over-blog.com - dans Non à la gestion coloniale des travailleurs !
commenter cet article