Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 15:50

 

 

Nous, Egyptiens, nantais, appelons à un large rassemblement ce

 

samedi 12 février 2011 à midi

place Royale

 

 

rebaptisée pour l’occasion place Tahrir

(place de la Libération).

Par ce rassemblement, nous témoignons de notre entière solidarité, à toutes les Egyptiennes et tous

les Egyptiens qui se dressent dignement sur les places, dans les rues, au péril de leur vie et de

celles de leurs proches, pour crier à l’Egypte et au monde qu’ils existent.

 

Depuis le 25 janvier 2011, ensemble, ces hommes et ces femmes, jeunes, retraités, musulmans,

coptes, fonctionnaires, hommes d’affaires, au foyer, sans emploi, étudiants, réclament d’une

seule voix leur imprescriptible droit à la Liberté et à la démocratie.

 

Nous nous joignons au cri de la « rue égyptienne » et de chaque égyptien qui, quelques soient

ses opinions, son appartenance sociale et religieuse, revendique son droit à faire ses propres

choix et à décider de son avenir.

 

Nous appelons chaque citoyen à entendre et relayer leur appel courageux et déjà cher payé :

des centaines de personnes assassinées et des milliers de blessées.

Venez manifester votre solidarité samedi 12 février à midi place Royale à Nantes, rejoignez le

CRI DU CAIRE !

 

Le comité nantais de soutien au peuple egyptien.

Repost 0
Published by kolektifdegage.over-blog.com - dans En lutte ici et là-bas !
commenter cet article
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 15:06

samedi 5 février 2011 à 14h30

Place de la République
Métro République

 

Manifestation de soutien au peuple égyptien

Le Peuple Égyptien exige la chute du régime

Solidarité avec les luttes des peuples égyptien et arabes

Halte au soutien aux dictatures

Le Comité de Solidarité avec la Lutte du Peuple Egyptien

 

appel une manifestation ce
 

Samedi 5 février 2011 à 14h30

 

Place de la République

Repost 0
Published by kolektifdegage.over-blog.com - dans En lutte ici et là-bas !
commenter cet article
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 00:48

 envoyer vos signatures personnes, associations, organisations  (nom,prénom,commune) à : 

soutienreunion@yahoo.fr

 Nous sommes des Réunionnais venus  travailler  en France par le biais du  CNARM une association  financée par l’Etat et le Conseil général de la Réunion, qui est l’organisme qui nous a fait venir afin de trouver, travail et logement. Cependant après les  deux mois de prise en charge, aucun  des résidents venus par le CNARM , de AVRIL 2010 à DECEMBRE 2010 n’était avisé d’une obligation de départ subite, ceci dit la nouvelle est tombée au mois de NOVEMBRE  nous donnant un délais trop court,  sachant que le marché de l’immobilier est saturé, que le temps de recherche  et d’attente est beaucoup  plus long que ce qui nous ai demandé .Sachant  que nous payons nos loyers ( de 600 à 800 €) au Relais de Palaiseau qui  nous demande de quitter les lieux le 28 février. Certains d’entre nous ont des enfants en bas-âge et il y a des personnes âgées.

 Le CNARM travaille avec VIA HUMANIS qui nous  propose des logements indécents et chers.

Nous exigeons l’arrêt de la publicité du CNARM car il ne peut pas donner de faux espoirs à des réunionnais et les laisser ensuite dans la rue.

Le Conseil général de la Réunion doit intervenir auprès du préfet de l’Essonne : des logements décents ou en HLM pour les réunionnais !

 

Collectif des Réunionnais du Relais Palaiseau

Soutiens :

Organisations : JERF, jeunes émigrés réunionnais en France, Kolektif dégage, GSI( Groupe Socialisme Internationaliste}, SEUL ( Syndicat Etudiant Unitaire et Laique}…

 Citoyens : 

Nom

 

prénom

Contact / qualité

communes

AYAPERMAL

Soraya

ayapermal.soraya@yahoo.fr

Nanterre

 

Barrès

Felix

 

Paris

 

Lavignotte

Stéphane

Pasteur, Maison Verte

Paris

 

Safa

Issa

 

Iran

 

Rivière

Xavier

Etudiant

St Denis de la Réunion

 

Kréfa

Abir

Sociologue

Villeurbanne

 

M’houmadi

Hubert

Conseiller municipal dèlégué à la restauration scolaire

 

St Germain sur morin

Davier

Jean-Louis

Travailleur à La poste

Orly

 

Geffrotin

Loic

geffrotin.loic@gmail.com

Sartrouville

 

Flambeaux

Julien

julien.flambeaux@gmail.com

Paris

 

Brurrows

Alice

burrows.alice@gmx.fr

Bois-d’Arcy

 

Menier

Hugues

hugueskim@hotmail.fr

Paris

 

Guzman

Raoul

raoulguzman@laposte.net

Massy

 

Salmi

Mabrouka

Demandeur d’emploi

Trappes

 

Michel-Whitford

Grizelda

Enseignant

Le pré St Gervais

 

Payet

Marie

Etudiante

Epinay Sur Seine

 

Mohebbi

Mariam

Psychologue

Paris

 

Ahmed Bashir

Azza

Surveillante

St Denis

 

Santigo

Georges

Exportateur

45300

 

Repost 0
Published by kolektifdegage.over-blog.com - dans En lutte ici et là-bas !
commenter cet article
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 15:22

TUNIS — Des centaines de femmes ont crié samedi à Tunis leur détermination à défendre l'émancipation acquise depuis plus d'un demi-siècle, à la veille du retour dimanche en Tunisie du chef en exil du mouvement islamiste Ennahda, Rached Ghannouchi.

"C'est un mouvement historique! C'est aussi l'occasion d'exprimer le soulagement et la joie de fêter la fin de la dictature exercée par un régime mafieux, c'est la fin de la peur après tant d'années vécus sous la terreur!", s'est réjouie Leila, une journaliste.

A l'appel de l'Association tunisienne des femmes démocrates (Ftfd) et l'Association des femmes tunisiennes pour la recherche et le développement (Afturd), des centaines de femmes, universitaires, actrices, avocates et militantes de droits de l'Homme ont participé à cette "marche pour la citoyenneté et l'égalité" sur l'avenue Habib Bourguiba, théatre quotidien "happening démocratique" permanent.

"Nous sommes là pour affirmer les droits acquis de la femme et éviter tout retour en arrière, pour dire que nous sommes pas prêtes à négocier notre liberté avec les islamistes", a affirmé Amel Betaib, une avocate.

Dès 1956, le Code du statut personnel (CSP) institué par le président Habib Bourguiba, a accordé aux Tunisiennes une longueur d'avance sur de nombreux pays musulmans en matière d'émancipation abolissant la polygamie et la répudiation, une première dans le monde islamique.

"Nous voulons adresser un message important aux islamistes notamment ceux du mouvement Ennahdha (Renaissance): nous sommes pas prêtes à reculer ou à perdre nos acquis", a assuré Sabah Mahmoudi, une universitaire.

En exil à Londres, depuis le début des années 1990, Rached Ghannouchi, chef du mouvement islamique Ennahdha, interdit de toute activité durant le régime de l'ex-président déchu Zine El Abidine Ben Ali, est attendu dimanche en Tunisie. Il a refait surface durant la révolution tunisienne et se dit prêt à jouer un rôle dans la nouvelle Tunisie.

"Nous voulons une Tunisie de lumière", "Non à l'obscuranlisme, oui à la modernité", "Pour une république démocratique laïque", pouvait-on lire sur les banderoles portées par des jeunes femmes taquinées de temps à autre par des groupes d'adolescents venus spécialement pour assister à cette marche pour admirer quelques beautés.

"Nous ne craignons pas les islamistes parce que nous avons un potentiel extraordinaire dans notre pays qui a fait ses preuves en faisant tomber la dictature et on va pas sortir d'une dictature pour retomber dans une autre", a déclaré à l'AFP Sana Ben Achour, présidente de la Ftfd.

Dans la manifestation, certaines défendent tout de même les islamistes qui ont payé un prix très cher sous le régime Ben Ali au début des années 90. "Ce sont des citoyens tunisiens qui ont les mêmes droits que les autres et ne constituent en aucune façon une menace", dit ainsi Sihem Bensedrine, une militante des droits de l'Homme bête noire de l'ancien régime.

"Le problème c'est la police qui a construit ce régime, pour moi il y a aucun danger islamiste" ajoute-t-elle.

Présentes dans tous les secteurs d'activité, les tunisiennes représentent 26% de la population active, plus de 50% des étudiants, 29% des magistrats et 24% des diplomates. Le Parlement est le plus féminin de la région depuis un demi-siècle.

Sur fond de chômage, la présence des femmes au travail est souvent mise en accusation par des religieux fondamentalistes sur des chaînes satellitaires religieuses arabes.

"La révolution des jeunes doit instaurer la démocratie sans nous imposer leur religion et la charia", la loi islamique, lance une manifestante.

 

Source:http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5hQC4bFyNllvXQScTekx8JhTB_b1w?docId=CNG.871d6ccc95970ff2c165e5ff5097181e.c51

Repost 0
Published by kolektifdegage.over-blog.com - dans En lutte ici et là-bas !
commenter cet article
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 11:59

 

Faites tourner un maximum svp

et rajouter votre signature organisation ou

 

personne 

 sur 

 

solidaritepeuplegyptien@yahoo.fr 

 Le Comité de Solidarité avec la Lutte du Peuple Egyptien


 A BAS LA DICTATURE DE MOUBARAK   

 

SOLIDARITE AVEC LE  PEUPLE EGYPTIEN 

 

 

 

Cette liste est ouverte à vos signatures :  signez aussi en envoyant votre nom et qualité à cette adresse mail

 solidaritepeuplegyptien@yahoo.fr



http://www.facebook.com/home.php#!/pages/Comite-de-Solidarite-avec-la-Lutte-du-Peuple-Egyptien/186252268073586

 

 

 

 

 

 

 

 






 

Repost 0
Published by kolektifdegage.over-blog.com - dans En lutte ici et là-bas !
commenter cet article
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 11:51

 

 Le Comité de Solidarité avec la Lutte du   
 Peuple Egyptien
   appelle à un
Rassemblement à Paris,
Place de la Fontaine des Innocents, métro/RER Les Halles

 Vendredi 28 janvier 2011 à 18h30    
 

A BAS LA DICTATURE DE MOUBARAK

SOLIDARITE AVEC LE PEUPLE EGYPTIEN



Les manifestations des Egyptiens contre la dictature de Moubarak sont violemment réprimées.
Cette répression contre les manifestants au Caire et dans de nombreuses villes de toute
l'Egypte a déjà fait au moins 6 morts, des centaines de blessés et d'arrestations.

Comme en Tunisie où la dictature de Ben Ali a été ébranlée et le dictateur chassé
par la formidable mobilisation du peuple tunisien et en particulier de sa jeunesse,
le peuple égyptien et sa jeunesse sont partis à l’assaut
du régime de Moubarak et crient leur refus de la dictature, du népotisme, de la corruption et de la mal-vie.

Ce mercredi 26 janvier 2011, a été lancé un comité de solidarité avec la lutte du peuple égyptien,
avec comme objectif de rassembler dans l'urgence toutes les voix solidaires pour dire :

A BAS LA DICTATURE DE MOUBARAK


HALTE A LA REPRESSION, A LA TORTURE, AUX EMPRISONNEMENTS


HALTE A L’ETAT D’URGENCE ET A LA CENSURE


VIVE LA LUTTE DU PEUPLE EGYPTIEN CONTRE LA DICTATURE

Le Comité de Solidarité avec la Lutte du Peuple Egyptien

appel à deux initiatives à Paris dans l'urgence :

- ce Vendredi 28 janvier 2011 à 18h30

Rassemblement à Châtelet,

Place de la Fontaine des Innocents, métro/RER Les Halles


- et ce Samedi 29 janvier 2011 à 14h00
à rejoindre l'appel à
"Manifestation pour lutter contre la corruption du gouvernement égyptien"
lancé sur facebook ce même jour, par un groupe d'Egyptiens à Paris
Place de l'Uruguay à proximité de l'ambassade égyptienne,
16e arrondissement, Metro Kléber

Venez nombreux et nombreuses.

Comité de Solidarité avec la Lutte du Peuple Egyptien :
Premiers signataires : Citoyens Egyptiens de France ; Fédération des Tunisiens Citoyens des deux Rives FTCR, Comité pour le Respect des Libertés et des Droits de l' Homme en Tunisie CRLDHT, Association des Travailleurs Maghrébins en France ATMF; CCIPPP (Campagne Civile Internationale pour la Protection du Peuple Palestinien) ; Parti Communiste Français PCF ; Europe-Ecologie les Verts EELV; Nouveau Parti Anticapitaliste NPA ; Parti de Gauche ; Confédération Nationale du Travail CNT; ATTAC ; Mouvement contre le racisme et pour l’Amitié entre les peuples MRAP ; Ligue des Droits de l’Homme LDH, CEDETIM ; L’Etoile Nord Africaine Anticapitaliste ; Parti Communiste des Ouvriers de Tunisie PCOT ; Association des Tunisiens en France ATF Paris ; Solidarité Tunisienne ; Voix Libre Tunisienne ; Parti Démocratique Progressiste Tunisie PDP ; Manifeste des Libertés ; Le Mouvement pour une Citoyenneté Active MCA ; l'Assemblée Citoyenne des Originaires de Turquie; Les Amis de l'AMDH Paris
; Commission arabe des droits de l’Homme ; Coalition Internationale contre les Criminels de Guerre (ICAWC) ; Centre de Damas d’Études Théoriques et des Droits Civiques ; Bahreïn Society for Human Rights ; Observatoire français des Droits de l’Homme ; Protection des Défenseurs des Droits de l’Homme dans le Monde Arabe (PADDH) ; Organisation Nationale des Droits de l’Homme en Syrie ; Voix libre pour la défense des Droits de l’homme ; Rencontre Culturel Euro-arabe ; Association de Défense des Droits de l’Homme au Maroc ; Observatoire Syrien des Droits de l’Homme ; Association de l’Amitié Euro-arabe ; Arab Network for Human Rights Information ; Addameer pour les Droits de l’Homme – Gaza ; Comités de Défense des Libertés Démocratiques & des Droits de l’Homme en Syrie ; Collectif des Familles de Disparus en Algérie; Regard Citoyen, Manifeste des libertés, Rencontre des citoyens - Solidaires (Syndicat)



 






Repost 0
Published by kolektifdegage.over-blog.com - dans En lutte ici et là-bas !
commenter cet article
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 17:24

 

 

Nous publions ici une pétition de femmes tunisiennes, qui se mobilisent pour exiger la fin de toutes les discriminations envers les femmes. Nous saluons cette initiative que nous soutenons sans aucune hésitation!

 

La Tunisie traverse actuellement une période exceptionnelle de son histoire qui induit des transformations majeures, voire radicales dans l’ensemble de sa structuration administrative, politique et juridique.

Ce pays, dont le peuple a admirablement mené une révolution dont les mots d’ordre étaient liberté et dignité, a démontré une mobilisation populaire pour ces valeurs et il est impératif de concrétiser ces aspirations et cette maturité à

travers les réformes politiques et sociales qui consolident les droits de tous les Tunisiens, et surtout les droits des femmes.

Nous, femmes tunisiennes, exprimons à la fois une fierté de cette révolution qui appartient à tous les Tunisiens et une détermination pour qu’ils n’en soient pas dépossédés.

Nous sommes animées par une vive conviction que ces réformes institutionnelles et politiques se doivent d’être garantes d’une égalité parfaite dans les droits et les devoirs. La femme tunisienne est une femme moderne qui participe activement à dessiner le paysage politique, social et culturel du pays. Il est donc impératif que ces réformes consacrent la séparation du religieux et du politique, et garantissent l’égalité et les droits de tous les Tunisiens et de toutes les Tunisiennes à une vie politique et sociale émancipée et digne.

La scène politique actuelle est instable, et des négociations sont en cours pour la reconnaissance de tous les partis politiques qui en font la demande. Nous exprimons par conséquent notre réserve quant à l’intégration dans le paysage

politique de mouvements religieux ou à idéologies totalitaires et sectaires dans l’absence d’une réforme constitutionnelle qui garantisse la séparation du politique et du religieux.

Nous exigeons que la Constitution de notre pays soit garante de nos droits. Pour cela, elle se doit de comporter deux articles qui ne sont pour nous pas négociables:

–La séparation du religieux et du politique.

–L’égalité entre les femmes et les hommes dans tous les domaines, ce qui n’est pas le cas à l’heure actuelle où des inégalités persistent, concernant les droits successoraux notamment.

Il est indispensable que les réformes garantissent le caractère constitutionnel et irrévocable des droits dont jouissent les femmes tunisiennes et les Tunisiens généralement et garantissent leur respect effectif.

Ces garanties sont indispensables pour que cette phase de transition soit menée à terme dans de bonnes conditions et afin de restaurer la confiance dans les différents acteurs politiques existants et émergents, et de renforcer finalement la conviction des Tunisiennes et des Tunisiens qu’ils ne seront plus jamais dépossédés de leur révolution.

Premières signataires: Asma Gharbi, chargée de relations publiques, Rania Majdoub, étudiante, Nadia Chaabane, enseignante, Samia Chabane, orthophoniste, Salma Elghzal, étudiante, Cyrine Bel Hedi, étudiante, Raja Bouziri, maître assistante, Lamia Haouat, étudiante, Dora Jrad, urbaniste, Saida Hamrouni, enseignante, Lilia Hamrouni Kharrat, conservateur de bibliothèque, Safia Sfar, cadre dans les assurances, Amel Messidi, cadre, Fatma Messidi Houas, mère au foyer, Ymen Chakroune, étudiante, Nadia Saiji, artiste, Sara Horchani, rédactrice, Mariem Amami Myers, ingénieure biomédicale, Mahdoui Faten, étudiante, Chérifa Jaïbi, chargée de communication événementielle, Zeineb Nasri, responsable export, Najah Zarbout, artiste plasticienne, Wissal Jaidi, institutrice syndicaliste, Raja Basli, designer graphiste, Faouzia Drissi Majdoub, chef de service Oaca, Hana Sendi, étudiante, Chema Triki, consultante

en management, Dhoha Rekik, étudiante, Alia Drissi, fonctionnaire Oaca, Asma Kouraichi, étudiante, Imen Chakroun, étudiante, Dajla Aoussi, actrice, Hanene Ben Amara, étudiante, Wala Kacimi, chef de projet, Fatma Ben Abderrazak, étudiante, Haifa Jmour, étudiante, Amira Rammah, professeure adjointe, Zeineb Trabelsi, enseignante, Sonia Garziz,

infographiste, Ines Barouni, étudiante.

Pour signer : jetaimemonpeuple@gmail.com

Repost 0
Published by kolektifdegage.over-blog.com - dans En lutte ici et là-bas !
commenter cet article
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 15:20

manifestation vers l'ambassade tunisienne à Paris demain samedi 22 JANVIER DÉPART 15H DENFERT -ROCHEREAU

 
 
From: Tarek BEN HIBA
Sent: Friday, January 21, 2011 12:03 PM
To: destinataires inconnus:
Subject: manifestation vers l'ambassade tunisienne à Paris demain samedi 22 JANVIER DÉPART 15H DENFERT -ROCHEREAU
 

Le Collectif de Solidarité avec les Luttes des Habitants de Sidi Bouzid - Tunisie 

 

 

MANIFESTATION

SAMEDI 22 JANVIER 2011 A 15 H

DÉPART DENFERT-ROCHEREAU VERS SAINT- FRANÇOIS XAVIER

 

POUR :

 

Ø amnistie générale et droit au retour de tous les exilés

Ø mise en œuvre immédiate de la liberté de la presse, de la liberté d’association et mise à disposition des associations des moyens de leur libre expression et de leur libre fonctionnement, mise en œuvre immédiate de la liberté de réunion et de manifestation

Ø restitution des biens publics à l’étranger accaparés par le RCD à l’Etat tunisien, mise à disposition en France du local du 36 rue de Botzaris aux associations démocratiques tunisiennes

Ø séparation stricte de l’Etat et du RCD, ce qui implique la saisie des locaux du RCD, fin de la mise à disposition des moyens de l’Etat en personnel, voitures et locaux, la dissolution des cellules professionnelles du RCD

Ø reconnaissance de tous les partis politiques sans exception

Ø arrestation, mise en accusation de tous les responsables d’exactions contre les manifestants, les syndicalistes et les militants politiques

Ø commission d’enquête réellement indépendante sur les exactions commises et indemnisation des familles des martyrs de la liberté

Ø blocage des biens de la famille Trabelsi et de l’entourage du dictateur Ben Ali, commission d’enquête indépendante sur les corruptions et mise en œuvre des procédures tant nationales qu’internationales pour faire rendre gorge des biens volés au peuple tunisien

Ø mise en place se mesures financières immédiates toutes affaires cessantes en faveur des chômeurs et particulièrement des chômeurs diplômés

Ø préservation des libertés et droits acquis des femmes notamment par le CSP (Code du Statut Personnel) et leur élargissement

AC ! - ACHR - ACORT - AFASPA - AMF - ASDHOM -ATF- ATF Paris - ATMF - ATTAC - CAPJPO-EuroPalestine - CEDETIM - CFDA - CISA - CNT - Comité National de Soutien au Mouvement du Bassin minier - Courant Nationaliste Progressiste - CORELSO - CPR - CRLDHT - DAL - Etoile Nord Africaine - Europe Écologie Les Verts - FASE (Fédération pour une alternative Sociale et Écologique) - FDLT (Forum démocratique pour la liberté et le Travail) - FSQP - FTCR - FMVJ-France ( Forum Marocain Vérité et Justice) - La pelle et la pioche - Les Alternatifs - LDH - Le MOUVEMENT POUR UNE ALTERNATIVE SOCIALE ÉCOLOGIQUE ET DÉMOCRATIQUE - LUTTE OUVRIÈRE - Manifeste des Libertés - Mouvement Nahdha - Mouvement Tajdid France - MRAP - NO-VOX - NPA - partenia 2000 - PCF - PCOF - PCOT - PDP - PG - Le Parti Socialiste Unifié (Maroc) - Réseau Stop la Précarité - SOLIDAIRES - Solidarité Tunisienne - SORTIR DU COLONIALISME – SYNDICAT DES ECRIVAINS DE TUNISIE – UNEF - UTIT - Voie Démocratique Maroc - Voix Libre

Repost 0
Published by kolektifdegage.over-blog.com - dans En lutte ici et là-bas !
commenter cet article
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 01:15

Lyon : Marche sur le Consulat Tunisien Samedi 22 janvier : « Non au vol de la Révolution du peuple Tunisien »

 

NON AU VOL DE LA RÉVOLUTION DU PEUPLE TUNISIEN

 

La révolution héroïque du peuple tunisien est en danger !

Le premier ministre bras droit du dictateur Ben Ali vient de constituer un gouvernement de transition composé essentiellement des membres du parti du dictateur le RCD (Rassemblement Constitutionnel Démocratique), de quelques personnalités de l'opposition reconnue par Ben Ali et en excluant des composantes importantes de la population tunisienne.

Ceci prouve si besoin que la pieuvre tient toujours le pays dans ses tentacules et le dictateur est parti mais la dictature est toujours en place.

C’est pourquoi il est urgent et fondamental de soutenir les efforts du peuple tunisien afin de concrétiser ses aspirations à la LIBERTÉ, LA DÉMOCRATIE ET LA JUSTICE.

Les Amis de Mohammed BOUAZIZI vous appellent à venir manifester

Samedi 22 Janvier à 14 heures Place Bellecour A Lyon POUR MARCHER SUR LE CONSULAT TUNISIEN

Afin d’exiger : -- La dissolution du parti criminel du RCD

 

<!--[if !supportLists]-->· <!--[endif]-->La démission du gouvernement illégitime

<!--[if !supportLists]-->· <!--[endif]-->L’amnistie générale

<!--[if !supportLists]-->· <!--[endif]-->Une assemblée constituante

 

MERCI DE DIFFUSER AU MAXIMUM ET MOBILISER VOS PROCHES ET VOS ASSOCIATIONS POUR SIGNER

Repost 0
Published by kolektifdegage.over-blog.com - dans En lutte ici et là-bas !
commenter cet article
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 15:27

 

Le collectif de Solidarité avec les Luttes des Habitants de Sidi Bouzid – Tunisie, appelle à un :

 

 

Rassemblement

Jeudi 20 Janvier 2011 à 18h.00

Fontaine des Innocents à Paris

Metro :  Chatelet – RER : Les Halles

 

 

Source : citoyen des 2 rives

Repost 0
Published by kolektifdegage.over-blog.com - dans En lutte ici et là-bas !
commenter cet article