Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 21:23

 

Il y a moins d’un an, des membres du Jerf se sont rendus sur invitation du KOEI, membre de l’organisation Syriza, en Grèce.

 

Dans le cadre de la construction de la Fondation Eva (eva.fondation@yahoo.fr), le JERF a participé au 5ème Festival des Résistances en Grèce, à Athènes.

 

La Grèce a connu depuis un peu plus de deux ans, une crise de la dette suivie d’une politique d’austérité : salaires, santé et éducation… Cette politique désastreuse a été mise en place par le FMI, la Banque mondiale et l’Union européenne, appelés la Troïka.

 

Le peuple grec a été contraint de résister. Les révolutionnaires ont participé et construit cette riposte en amont : soutien aux barrages, réunions dans les villages, actions contre les banques...

 

 young-communists-in-greece-eric-ribellarsi-kasama

 

 

Voici quelques acquis de nos rencontres :

 

Nous avons participé aux discussions internes au festival regroupant toutes les organisations participantes sur l’état des mouvements révolutionnaires dans le monde. Ainsi la Réunion, son histoire, sa situation géographique et sa situation sociale a t-elle été présentée. Il a notamment été question des émeutes de 2011.

 

 

Lors de l’Assemblée International des Mouvements qui s’est déroulé à l’Université agricole d’Athènes, nous avons souligné que la dette n’était pas nouvelle pour les pays du Sud. En effet, la colonisation et l’impérialisme en étaient à l’origine en Afrique et Thomas Sankara fut un des premiers à dire que son peuple n’avait pas à payer. Nous avons également porté la nécessité d’une solidarité Sud/Sud : pays du Maghreb, actuelles colonies françaises, Inde et Amérique latine.

 

Outre la rencontre avec des révolutionnaires vénézuéliens, turcs, argentins, irlandais et égyptiens.  Des militans d’Occupy Wallstreet ont tenu à en savoir plus sur la politique française menée dans l’Océan Indien. Nous avons eu des discussions avec un membre du PCOT tunisien à propos de la Révolution tunisienne et  de l’actualité du colonialisme français. Nous avons échangé avec le camarade de la Voix démocratique du Maroc sur la décolonisation marocaine et l’impérialisme de la France. Il a proposé un échange autour de la théorie et de la pratique de l’organisation révolutionnaire et sur les perspectives de décolonisation pour la Réunion. Nous avons également échangé avec la JCR d’Argentine sur  le féminisme et le colonialisme.

 

together-dance

Partager cet article

Repost 0
Published by kolektifdegage.over-blog.com - dans Groupe Martiniquais-Réunionnais-Guyanais
commenter cet article

commentaires

Abdoulaye 02/06/2013 22:12

Le fascisme ne doit pas passer en Grèce : immigrés afghans, pak, du togo... sont des cibles pour la police et l'Aube dorée.

L'internationalisme doit être un rempart contre le fascisme.